Obésité et perte de poids : remise en cause de l'importance du déjeuner copieux

Prendre un déjeuner copieux n'influencerait pas les prises alimentaires de la journée et n'aiderait ainsi pas à perdre du poids.

 

Même si certaines études semblent avoir démontré le contraire, le fait de prendre un déjeuner copieux n’aiderait pas à perdre du poids. Apparemment, cela pourrait même avoir l’effet inverse...

Ceci est affirmé par des chercheurs allemands qui ont analysé les habitudes alimentaires de 280 personnes souffrant d’obésité et de 100 sujets dont le poids était "normal". Les individus des deux groupes devaient remplir un carnet alimentaire et y inscrire la composition de tous les repas et collations consommés pendant 10 à 14 jours. Le but était de déterminer si le fait de prendre un déjeuner riche en calories conduisait à manger moins le reste de la journée.

Selon cette étude, les personnes qui mangent beaucoup le matin (600 calories) consomment en moyenne la même quantité de calories au dîner et au souper que celles qui déjeunent peu (190 calories) ou qui sautent le déjeuner. Par conséquent, abstraction faite du poids, les adeptes du déjeuner copieux ingèrent chaque jour entre 400 et 500 calories de plus que les personnes qui se contentent d’un déjeuner léger.

Ces conclusions vont à priori à l’encontre des dernières études publiées à ce sujet qui affirmaient qu’un déjeuner calorique pouvait aider à perdre du poids (par la diminution de l'apport calorique journalier). Il se trouve que ces études s’étaient avant tout intéressées à la répartition des calories au cours des 3 repas quotidiens, ceci dans le cadre d’un régime contrôlé. Elles n’avaient par contre pas évalué l’effet d’un déjeuner copieux sur l’apport calorique total d'une journée sans régime amaigrissant.

Afin de vérifier l'hypothèse disant que manger léger le matin aide à perdre du poids, les chercheurs allemands ont donné les reocmmandations suivantes aux sujets en surpoids (deuxième étude) :

Manger le matin autant que nécessaire pour atteindre leur satiété tout en privilégiant les aliments peu caloriques (moins de 150 calories/100 g). Les résultats de cette deuxième étude sont sur le point d’être publiés dans le European Journal of Nutrition. Ils sont à priori très encourageants. Affaire à suivre donc !

ConclusionBien que les résultats de cette étude semble remettre en question l'importance du déjeuner copieux comme aide à la perte de poids, ne tirons pas de conslusions trop hâtives. En effet, d'autres études seront nécessaires pour infirmer ou confirmer cette hypothèse !


Schusdziarra V., Hausmann M. et al. (2011). "Impact of breakfast on daily energy intake - an analysis of absolute versus relative breakfast calories". Nutr J. Jan 17;10(1):5.
HJU.jpg

Où nous trouver

Hôpital du Jura (HJU) site de Delémont
 Consultation d'obésité
Unité d'endocrinologie, diabétologie, du métabolisme et de la nutrition (UEDMN)

Faubourg des Capucins 30
CH-2800 Delémont

Contact

Tél. :   +41 (0) 32 421 24 84

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.bougersante.ch